Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réélection de notre présidente Marine Le Pen à la tête du Front National témoigne tout d’abord de la reconnaissance des adhérents pour le travail accompli ces trois dernières années. Un travail acharné qui s’est concrétisé par des victoires électorales historiques et qui ont fait, en mai dernier, du Front National le premier parti de France. Doté d’un chef incontesté, d'un cap politique clair et d’un projet cohérent, le Front National est aujourd’hui le seul mouvement à ne pas être rongé par des divisions intestines et des querelles d’égos, comme c’est le cas à l’UMP et même au PS.

Ce qui nous différencie de la classe politicienne est essentiel. Le moteur de notre action, c’est la défense des intérêts vitaux du peuple français, et non la recherche de profits ou d’avantages individuels. En cela, tous les candidats au Comité central méritent nos félicitations. Leur sens de l’engagement fait honneur à notre mouvement. Les 381 candidatures auront été l’occasion pour chaque adhérent de s’exprimer démocratiquement afin que nos instances soient représentatives d’un Front national plus rassembleur que jamais. Ceux qui ont été brillamment élus, nouveaux entrants ou cadres expérimentés, participent ainsi à la fois du renforcement et de la régénération nécessaire de notre mouvement. Ils sauront se montrer dignes de la confiance exprimée par les adhérents notamment par leur engagement et leurs efforts dans le cadre des prochaines batailles électorales.

C’est fier de cette unité, et veillant à la préserver que je poursuivrai, en tant que nouveau Secrétaire général, le travail de professionnalisation et d’implantation locale du Front National sur l’ensemble du territoire. Partout, les patriotes doivent mener une action politique de proximité au plus près des préoccupations des Français. Il nous faut labourer le terrain encore et encore, jusqu’à ce qu’une majorité de nos compatriotes constate l’abysse qui sépare notre façon d'envisager la politique, dans le seul souci du bien commun et de l'intérêt général, de celle mise en œuvre depuis plusieurs décennies par l’UMPS. Leur bilan calamiteux est aujourd’hui évident : la pauvreté et le chômage frappent directement des millions de Français, l'insécurité explose, l’immigration massive disloque l’identité nationale et porte atteinte aux fondements de la République.

Alors que les élections départementales approchent, l’heure est à présent à la mobilisation générale de tous les cadres et militants. L’objectif est d’assurer notre présence dans tous les cantons. Je sais pouvoir compter sur votre détermination pour relever ce défi, afin que chacun de nos compatriotes ait la possibilité de faire un choix décisif entre les patriotes que nous sommes et les mondialistes que sont l’UMP, le PS et leurs divers partis satellites.

À nous la lourde tâche de permettre la recomposition de l’échiquier politique ! À nous de contraindre progressivement nos adversaires à s’associer en un pôle unique dont Manuel Valls évoquait d’ailleurs il y a quelque temps les contours sous le terme désuet de « progressistes », allant de l’extrême gauche internationaliste à la droite ultra-libérale UMP-UDI. Plus la dynamique nationale sera vive, plus la ligne de fracture sera claire, et plus la caste illégitime qui trahit le peuple en sera affaiblie. Ainsi, avec Marine Le Pen, le redressement de la France sera possible !

Nicolas Bay

CONGRÈS DE LYON : LE FRONT UNI DERRIÈRE MARINE LE PEN !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :