Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'UMPS PANIQUE... LES PATRIOTES FONT FRONT ! Mardi, le Premier ministre comparait le Front National à l’islamisme. Mercredi, François Hollande, sans doute en hommage aux valeurs républicaines dont il se prétend l’ardent défenseur, appelait à « arracher » les électeurs au FN. Hier, Jean-Christophe Cambadélis déclarait que les candidats FN provenaient du fond des « poubelles ». Aujourd’hui, l’UMP considère que Marine Le Pen serait « intégriste ». Et demain, à qui le tour ? Depuis plusieurs semaines, il ne se passe pas une journée sans que des responsables de l’UMPS ou de ses satellites ne se livrent à de violentes attaques contre le Front National. Manuel Valls et François Hollande, dont on serait en droit d'attendre un peu plus de hauteur, en sont réduits à jouer les directeurs de campagne. Le Président de la République voudrait ainsi « arracher » les électeurs au FN. On aurait préféré qu'il s'efforce d'arracher les Français à la pauvreté et à la précarité (auxquelles sa politique antisociale participe), ou encore à la menace du terrorisme islamiste ! Ces injures quotidiennes révèlent surtout l’effondrement total et le degré de panique d’un système UMPS aux abois. N’ayant aucun argument de fond à opposer à l’alternative patriote que nous portons, les uns et les autres en sont réduits à insulter, calomnier, allant fouiller sur les profils Facebook du moindre de nos candidats ou cherchant à savoir si Marine Le Pen était au courant de la présence de tel ou tel dans une manifestation de 50 000 personnes à Rome. C'est bien pathétique. Ce qui désespère nos adversaires, de Valls à Sarkozy, en passant par Juppé et Cambadélis, c'est que la donne a changé. Leur propagande ne prend plus et chaque sermon moraliste leur revient en pleine face tel un boomerang. Qu'ils continuent donc de parler du Front National, pendant ce temps, nous, nous continuons d'aller parler aux Français !

Partager cet article

Repost 0