Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cergy - Argenteuil : Solidarité avec les plus démunisArticle "Le Parisien" - 05 août 2015

« Dès qu’il fait très froid, on voit plein d’associations qui aident les sans-abri, mais l’été il ne se passe plus rien. Pourtant je m’aperçois que c’est très utile. » Mohamed, un jeune d’Argenteuil, participe à sa première « maraude » avec l’association United. Cette petite structure ne relâche pas l’effort, même pendant les grandes vacances.

Chaque week-end, de jeunes bénévoles arpentent les rues de Cergy et d’Argenteuil afin d’apporter une aide aux SDF. Ce dimanche, il est 16 heures lorsque toute la petite équipe se retrouve sur le parking de la Ligue contre le cancer qui leur prête des locaux. Avec les thermos de thé et de café, les volontaires chargent des repas chauds et des sacs de vêtements. Direction la gare du centre. Une dizaine de personnes les attendent déjà, assis sur les marches. « On est là tous les dimanches, expliquent-ils. Elle est vraiment bonne leur cuisine, et en plus c’est eux qui la font ! »

Avec Jacky, Fabienne, Pascal et les autres, les conversations vont bon train. « L’idée, c’est bien sûr de leur donner à manger, explique Sabrina, de United. Mais pas seulement. Nous sommes aussi vraiment dans l’échange, ils ont besoin d’être écoutés. » Rapidement, d’autres personnes - des femmes pour la plupart - se joignent au rassemblement. Elles ne sont pas vraiment SDF. « Il y a différents stades de précarité, certaines n’arrivent pas du tout à boucler leur fin de mois, souligne Sabrina. Si elles demandent c’est qu’elles ont besoin d’aide. » Après les dernières poignées de main échangées à la gare, le groupe de United prend la direction de la basilique pour aller à la rencontre de « tonton de gaulle », l’une des figures de la ville. « Au début, quand je suis devenue bénévole, j’avais prévu de venir une ou deux fois par mois, raconte Violette, d’Argenteuil. Et puis on crée des liens… Finalement je suis là toutes les semaines ! Il ne faut pas oublier qu’il y a plus de décès l’été que l’hiver chez les SDF. Beaucoup de structures d’accueil ferment. » Alexie, de Saint-Ouen-l’Aumône, a rejoint le groupe depuis quelques mois. « Quand les sans-abri nous racontent leur vie, on se met à leur place, souffle-t-il. Certains dorment dans les trains ! »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :