Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Communiqué de Wallerand de SAINT JUST, Secrétaire de la fédération FN-RBM de Paris, Tête de la liste FN-RBM aux élections régionales en Île de France

J’assistais ce matin à la séance du Conseil régional d’Ile de France où a été votée l’honteuse subvention de 5,5 millions d’argent public à l’immigration clandestine. Si la réaction et les votes de l’ensemble de la gauche ne sont pas une surprise, le seul débat se limitant à qui sera le plus immigrationniste, les réactions et les votes de la droite, ex-UMP et son pseudo allié de l’UDI, méritent un commentaire.

On s’étonne en premier lieu de l’intervention de Valérie Pécresse, visiblement gagnée par une véritable lepénisation de l’esprit, et qui fait semblant, comme à l’accoutumé, de découvrir la fermeté en matière d’immigration à quelques mois d’une élection, quand elle a été ministre d’un gouvernement qui a laissé entrer légalement plus d’un million d’étrangers en cinq ans, sans compter les clandestins. Sa distinction subtile entre clandestins et réfugiés est bien entendu un enfumage notoire, les faux passeport syriens étant le dernier article à la mode et la motivation économique largement prédominante, le rejet de la quasi-totalité des demandes d’asile en faisant foi.

Une véritable interrogation se pose par contre au sujet de la pseudo-alliance de madame Pécresse et de l’UDI, qui lui a voté pour la mesure. On attendait au minimum une abstention pour apporter au moins un semblant de cohérence à leur rapprochement purement électoraliste. Mais les paroles de Chantal Jouanno se confirment, les valeurs de l’UMP et de l’UDI semblent en effet contraires. La sincérité de l’alliance n’apparaît ainsi que pour ce qu’elle est, une tartufferie.

Partager cet article

Repost 0