Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déchaînement contre le FN : mépris du peuple et mépris de la démocratie

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Secrétaire général du Front National

La violence des attaques de la caste politicienne à l’encontre du Front National, à 36 heures de la clôture de la campagne du premier tour des élections régionales, donne une bonne mesure du peu de respect de la démocratie et du peuple français de Messieurs Sarkozy, Valls, Juppé, ou Gattaz.

Ce déchaînement auquel nous assistons, alimenté par une campagne de presse tout à fait indigne dans plusieurs régions, montre que l’ex-UMP et le PS ne supportent pas d’être mis face à leurs échecs. Tentant d’agiter les peurs, nos adversaires témoignent d’une panique confinant parfois à l’hystérie… et au ridicule. Toutes les outrances, toutes les injures, tous les mensonges, semblent désormais permis à notre encontre.

Quoi qu’en disent nos adversaires, et leurs relais dociles : non, si nous sommes élus, le soleil ne s’arrêtera pas de briller, la mer ne se retirera pas, et les entreprises ne partiront pas non plus… D’ailleurs, c’est bien sous les politiques menées par ces grands « experts », pétris de leurs « compétences », que notre pays a subi des vagues de délocalisation, pas avec nous. Le chaos, c’est eux qui en sont responsables : celui des délocalisations et du chômage de masse, de la submersion migratoire et de l’islamisme radical, de l’explosion de l’insécurité, du recul de la souveraineté. Tout au contraire, dans nos mairies, nous avons stabilisé la fiscalité et l’avons même abaissé dès que possible, nous avons renforcé la sécurité et favorisé la culture.

En réalité, l’élection de présidents de Région patriotes ne serait pas une « catastrophe » pour les Français, mais uniquement pour les représentants de ce système à bout de souffle.

Partager cet article

Repost 0