Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trois départs de feu différents ! Le sinistre s’est déclenché ce matin dimanche. Lu sur la page Facebook de Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau (Seine-et-Marne).  Je découvre avec effroi l’intérieur de l’église Saint-Louis de Fontainebleau, incendiée cette nuit. La chapelle de Franchard a été entièrement brûlée. Ont notamment été brûlés la statue de la Vierge de Notre-Dame de Franchard du XIVe siècle et l’autel du XVIIe, tous deux classés. Avec le préfet de Seine-et-Marne, Mgr Nahmias, l’évêque de Meaux, Jean-Jacques Barbaux, président du Département et le père José Antonini, curé de la paroisse, nous sommes effarés des dégâts causés.

Trois départs de feu différents ! Le sinistre s’est déclenché ce matin dimanche. Lu sur la page Facebook de Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Je découvre avec effroi l’intérieur de l’église Saint-Louis de Fontainebleau, incendiée cette nuit. La chapelle de Franchard a été entièrement brûlée. Ont notamment été brûlés la statue de la Vierge de Notre-Dame de Franchard du XIVe siècle et l’autel du XVIIe, tous deux classés. Avec le préfet de Seine-et-Marne, Mgr Nahmias, l’évêque de Meaux, Jean-Jacques Barbaux, président du Département et le père José Antonini, curé de la paroisse, nous sommes effarés des dégâts causés.

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN-IDFBleuMarine au conseil régional d’Ile-de-France

Fontainebleau, la croix de Guise, Veneux-les-Sablons, plusieurs édifices catholiques de Seine et Marne ont souffert de sérieuses dégradations ce week-end. Si l’incendie de Veneux semble accidentel, celui de l’église Saint Louis de Fontainebleau et la croix de Guise renversée, ont bien pour origine le crime et l’intention de nuire.

Ces tristes événements viennent rappeler à tous que, bien qu’elles soient quasi systématiquement passées sous silence à la différence d’autres cultes, les profanations de lieux de culte ou de cimetières catholiques représentent pas loin de 85% des actes de ce genre en France.

En ces temps troubles où chaque parole devrait être au renforcement de l’unité nationale, nous ne pouvons que nous interroger sur le service minimum fourni par le gouvernement. Nous attendons que soient condamnés ces actes scandaleux avec la même énergie qu’il sait le faire dans d’autres circonstances. Rappelons à toute fin utile que le principe de la laïcité est de donner à chaque religion la même valeur, dans sa séparation de l’Etat comme dans la condamnation des attaques qui pourraient la toucher.

Partager cet article

Repost 0