Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfants et écrans : où sont les limites ?

Tablette, téléphone, télévision : les enfants vivent, aujourd’hui, entourés d’écrans. Pas simple pour les parents de délimiter un champ d’action. Laurence Zaied, fondatrice du site d'éducation numérique « App-enfant.fr », nous prodigue quelques conseils.

SOURCE LA CAF

Aujourd’hui, Internet, téléphones portables et autres consoles font partie intégrante du quotidien des enfants. Utilisés à bon escient, ils peuvent même devenir des leviers d'apprentissage. C'est en tout cas le credo de Laurence Zaied, fondatrice du site « App.enfant.fr »* : « De nombreuses applis de qualité sont développées pour soutenir les enfants dans leurs apprentissages, explique-t-elle. Lorsqu'elles sont bien faites, les enfants n'ont pas l'impression de travailler et apprennent à lire ou à écrire tout en s'amusant. »

Les écrans deviennent un problème quand ils sont mal utilisés. Petit à petit, l’enfant perd sa créativité et son imagination, sa capacité innée à jouer sans écran : « Une façon intelligente d’utiliser les écrans est d'abord de regarder un contenu éducatif. Viennent seulement après les jeux et les dessins animés. » Sans oublier les activités traditionnelles sans écran !

La meilleure solution : montrer l'exemple !

Selon les spécialistes, il est parfois difficile d’imposer des limites pour les parents, surtout s'ils sont eux- mêmes de grands consommateurs. Pourtant, c'est indispensable pour l’équilibre de l'enfant ! Une étude américaine publiée en 2014 dans la revue The American journal of family therapy, portant sur un échantillon de 46 000 familles, a démontré « une baisse régulière des résultats scolaires à partir d’une demi-heure de temps d’écran par jour ». En outre, un usage excessif entraîne un appauvrissement de la mémoire, favorise une agitation et une pensée qui n’arrive pas à se fixer, ainsi que des difficultés d'endormissement.

La meilleure solution : montrer l'exemple ! Couper la télé et son ordinateur, poser son téléphone... Jeux de société, balades, préparation du dîner sont autant de moments où il faut éteindre ces appareils. Dernier conseil : les chercheurs préconisent de lire des histoires longues aux enfants, un chapitre par soir, pour les habituer à un autre rythme de pensée.

Partager cet article

Repost 0