Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Union européenne n'aime pas les jeunes !

Communiqué de Dominique Martin, Député européen et membre de la commission emploi et affaires sociales


Au Parlement européen, à chaque semaine sa nouvelle formule miracle pour résoudre les multiples crises que traversent les peuples européens. La dernière potion magique en date nous est concoctée par les commissaires Marianne Thyssen en charge de l’emploi et Tibor Navracsics, grand gourou des eurocrates pour la culture et l’éducation. Leur remède s’appelle « Agenda pour des compétences nouvelles pour l’Europe » et serait destiné à soigner le chômage des jeunes.


Rappelons que, de leur propre aveu, aujourd’hui en Europe, 30% des personnes ayant un diplôme d’enseignement supérieur seraient surdiplômés, tandis que 40% des employeurs peinent à trouver des employés ayant les compétences adéquates. S’il faut évidemment soutenir une meilleure adéquation des études avec les besoins du marché de l’emploi et revaloriser l’apprentissage et la formation professionnelle, il est douteux que le salut vienne des propositions de Bruxelles qui pense lutter contre le chômage via des procédés nébuleux tels que « l’alphabétisation numérique ».


Les oligarques qui attendent des jeunes qu’ils remettent leur avenir entre les mains de l’Union européenne semblent oublier que ce sont eux les responsables de cette situation. La directive sur les travailleurs détachés n’a eu pour effet que la légalisation du dumping social, et les politiques d’austérité ont conduit à des coupures budgétaires extravagantes dans les secteurs prioritaires tels que l’éducation tout en stimulant les délocalisations.


Rendre les jeunes « employables », selon l’expression employée et dégradante, c’est bien. Mais si l’UE les aimait, elle arrêterait de détruire les emplois.

Partager cet article

Repost 0