Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Goussainville , dimanche 29 mai , commémoration au monuments aux morts du Vieux Pays à 11h00

En ce jour de la fête des mères , nous rendons hommage aux soldats morts pour la Mère -Patrie

100 ans après , on peut on doit même ; rendre hommage à tous les combattants des 2 camps . Chaque famille Française qui était sur le sol en 14- 18 a versé son sang pour la France

Verdun , c'est le cas typique où la petite histoire des familles rencontre la Grande Histoire .C'est le cas de ma famille qui a payé un lourd tribu au cours de cette guerre , comme au cours des autres conflits du 20eme siècle ....

Voici qui étaient mes arrières grand pères, mes arrières grands oncles en 1914 -18.....

les Bretons ,

- Mon arrière grand père Jacques marié à Eliza en 1913 . Quand il part à la guerre en 1914 son premier enfant vient de naitre ....A Verdun , il fut gazé et reçu des médailles militaires . Revenu très amoindri , les poumons atteints il laissa quelques années plus tard une veuve et deux orphelines . L'un des frères d Eliza revint choqué et amnesique du conflit , Il avait fait Verdun.... Muré dans le silence , il regardait l horizon , il est mort peu aprés

- Originaire du même village du Finistère , Mon arrière grand père Hervé marié avec Anne -Marie avait 5 enfants au début du conflit . Il fallait avoir 6 enfants pour être considéré soutien de famille! il fut envoyé à l'arrière en raison de son âge et de ses charges de famille, mais fut blessé comme tant d autres. Début 1918 son sixième enfant vient au monde, un fils François , Mort pour la France en 1940 .Par la suite 3 autres garçons verront le jour

- Les Champenois

Mon arrière grand père Arthur, Avec sa femme Clotilde il avait 8 filles au début du conflit .En raison de son âge et de sa grande famille il fut exempté.... Clotilde avait 3 frères qui feront tous la guerre . Alexandre le plus jeune fut tué à l'ennemi en 1915 , il ne connut jamais son3eme fils né peu après son décès. En apprenant par les gendarmes la mort d Alexandre , Jules son père fit une crise cardiaque sur le pas de sa porte et perdit la vie......

- Les Briards

Mon arrière grand père Henri et sa femme Adelina . Les deux frères d'Adelina sont morts pour la France à Verdun . Il avait 3 enfants au début du conflits, blessé plusieurs fois , il reçu plusieurs distinctions . Après la guerre il eu 2 autres enfants . L'un de ses petits fils est mort pour la France en Algérie en 1956 . Marcel , le plus jeune frère d' Henri est mort à Verdun dans la foret de Bezonvaux, l'un des 6 villages martyrs. L'ainé Louis fut porté disparu des les premiers jours du conflit . on ne retrouva jamais son corps. Son quatrième enfant naquit apres son décès.. Sa femme dut se battre des années pour être reconnue veuve de guerre ....

La commémoration inclut le devoir de mémoire pour les morts, ceux-là même qui ont donné leur sang pour la Mère Patrie qui sont morts sur un champ de bataille pour défendre notre pays .

Je suis heureux qu' un rappeur qualifiant la France de pays de kouffars ne soit pas venu insulté leur Mémoire au concert commémoratif de Verdun !

Partager cet article

Repost 0