Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Projet de loi «Egalité et citoyenneté» : quand le gouvernement lutte contre le chômage... des étrangers

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Dans le cadre du projet de loi «Egalité et citoyenneté», l’exercice d’un certain nombre de professions ne nécessitera plus de détenir la nationalité française. Cette suppression de la condition de nationalité votée en commission par les députés PS permettra ainsi à tout étranger d’ouvrir un café, d’être chirurgien, ou encore de diriger un établissement de pompes funèbres.

Alors que le chômage augmente inexorablement depuis l’élection de François Hollande, en dépit de tous les bidouillages statistiques destinés à travestir la réalité, dans la continuité de la présidence de Nicolas Sarkozy où il avait explosé, le gouvernement mène ouvertement une politique de préférence étrangère au détriment de millions de Français qui désespèrent de trouver un emploi.

À cela s’ajoute, rappelons le, les ravages de son application docile de la directive sur les travailleurs détachés, qui organise la concurrence déloyale au sein de l’Union Européenne, fragilise nos PME, et permet à des étrangers de capter en France les emplois au détriment de nos compatriotes.

En favorisant l’accès à l’emploi pour les étrangers, ce gouvernement agit de manière irresponsable et dogmatique. Il ne fait que renforcer l’immigration massive, ce qui aura aussi pour conséquence de peser à la baisse sur les salaires des Français, à l’heure où leur pouvoir d’achat est en berne.

La préférence étrangère en matière d’emploi doit d’urgence cesser pour laisser place à la priorité nationale, afin de répondre d’abord au chômage de masse frappant des millions Français. Il impératif d’instaurer la priorité nationale dans tous les domaines (emploi, logement, aides sociales…) afin d’aider d’abord nos compatriotes en situation de détresse économique et sociale mais aussi de réguler les flux migratoires.

Partager cet article

Repost 0