Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse. Nouvelle vague de migrants dans le Val d’Oise.

Après Bezons le 5 Juin dernier, c’est au gymnase des Chênes à Cergy que sont arrivés Lundi 6 juin dernier plus d’une centaine de migrants économiques, en provenance non pas de Syrie ou de Libye, mais d’Erythrée, de Somalie, du Soudan et d’Afghanistan.

Ils avaient constitué un premier campement dans les Jardins d’Eole dans le XVIIIème arrondissement de Paris et, suite au démantèlement de celui-ci, la Préfecture du Val d’Oise avait décidé de les accueillir.

Cette semaine, une nouvelle vague de migrants issus du même camp est acceptée dans le département, apportant une démonstration supplémentaire de la faillite de la gestion de nos frontières par un gouvernement aux abonnés absents. Les préfectures de département et de région ont en effet conjointement décidé d’installer une centaine d'entre eux dans l’ancien hôpital de Gonesse. Prévenus le jour même, les responsables de l’hôpital n’ont eu aucun moyen de s’organiser pour préparer leur accueil.

Chaque année, plusieurs milliards d’euros sont dépensés au titre de l’AME et des frais d’accueil de ces populations. Notre pays n’en a tout simplement plus les moyens, pas plus qu’il a les moyens d’être le refuge de millions de migrants économiques, inassimilables du simple fait de leur nombre, et au milieu desquels se cachent notoirement des terroristes, obéissant directement à l’Etat Islamique.

Seul un contrôle efficace des frontières et le co-développement harmonieux des nations permettra de lutter contre l’exode de millions d’individus vers l’Europe, dont les seuls bénéficiaires sont des mafias de passeurs sans foi ni loi.

Le Front National du Val d’Oise appelle à une plus grande responsabilité des pouvoirs publics.

Mikael SALA Secrétaire départemental du Val d’Oise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :