Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Augmentation du cout de la rentrée étudiante 2016 : un quinquennat de renoncement pour les étudiants

Communiqué de presse du Collectif Marianne et du FN Sciences Po

Les années se suivent et se ressemblent durant cet interminable quinquennat Hollande et chaque année voit le coût de la rentrée étudiante augmenter. Pour 2016, alors que l’inflation tutoie le 0%, c’est +1,23%, poussant un peu plus les étudiants en difficulté vers la pauvreté.

François Hollande avait fait de la jeunesse sa priorité pendant la campagne présidentielle de 2012. Après quatre années au pouvoir, son bilan peut finalement se résumer en trois mots : « Rien ou presque ». « Rien » car aucune réforme majeure n’a été mise en place pour améliorer les conditions de vie des étudiants. « Presque » car ce sont les socialistes qui ont supprimé les bourses au mérite et maintenu la désastreuse autonomie des universités de l’UMP qui fragilise nos campus.

Aux nécessaires bourses sur critères sociaux qui viennent en aide aux plus démunis, c’est pourtant bien les bourses au mérite qu’il faut adjoindre car elles encouragent l’effort tout en offrant un complément de revenu. Alors que le logement est le premier poste de dépenses, il faut sortir de cette politique des « milliers de logements étudiants promis mais jamais construits ». Quant à la faillite du système de protection sociale étudiant, il est urgent que l’Assurance maladie remplace les mutuelles étudiantes pour qu’aucun étudiant ne renonce aux soins dans notre pays.

Ce n’est que cette politique ambitieuse et juste qui sortira les étudiants de la précarité, afin qu’ils se consacrent pleinement et exclusivement à leurs études. Mais elle suppose une stratégie nationale de l’État pour l’Enseignement supérieur, ainsi qu’une priorité donnée aux étudiants français dans l’accès au logement social et aux bourses.

Partager cet article

Repost 0