Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rejet de la fermeture des « commerces » de la jungle : la préférence étrangère et le laxisme à leur paroxysme

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Député français au Parlement européen

Le Tribunal Administratif de Lille a rejeté ce matin la demande de la préfète du Pas-de-Calais de fermer les 74 commerces clandestins tenus dans la jungle de Calais, au moment même où les commerçants calaisiens éprouvent les plus grandes peines à vivre de leur activité.

La justice française démontre depuis quelques semaines l’entrisme politique et idéologique que nous y dénonçons depuis des années, son laxisme et son angélisme. Elle pratique désormais une préférence étrangère certaine et met à mal la sécurité de nos compatriotes, comme l’a tristement rappelé l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, dont l’un des auteurs n’a pu commettre son crime qu’à la faveur d’un simple placement sous bracelet électronique.

Steeve Briois exprime tout son soutien à l’égard des commerçants calaisiens déjà mis à mal par la réputation et le climat qui se sont installés dans leur ville ces dernières années pour des raisons déjà largement évoquées. Il renouvelle sa consternation face à une décision inique et idéologique, qui érige la clandestinité et l’illégalité en mode de vie autorisé, répondant ainsi à la volonté d’associations ultra-politisées et peu concernées par la sécurité et le bien-être des Calaisiens.

Partager cet article

Repost 0