Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enseigner la langue arabe en primaire, c’est renforcer le communautarisme

Depuis quelques jours, Madame la Ministre de l’Education s’est lancée dans une campagne de promotion aussi incroyable que néfaste : l’enseignement de l’arabe dès le CP.

Cette mesure, sans doute électorale à moins d’un an des élections présidentielles et législatives, vise sans conteste un électorat traditionnel de la Gauche française : les banlieues. En effet, dans ces quartiers, les populations de langue arabe sont souvent majoritaires et seront les premières concernées par cet enseignement. Alors que ces quartiers souffrent déjà de nombreux disfonctionnement éducatifs depuis plus de 40 ans, l’instauration de l’enseignement de l’arabe dans le cadre de l’école de la République va favoriser encore plus la tentation communautaire dans ces quartiers. Ils méritent bien mieux ! Ils méritent de véritables moyens afin que ces jeunes puissent apprendre les français et les matières fondamentales dans les meilleures conditions mais aussi à l’intégrer efficacement dans notre société.

La langue est une des principales sources de l’assimilation des populations. Elle est, aux cotés de l’Histoire, le socle commun de toute une Nation. L’introduction d’une langue communautaire met donc en danger l’unité de la Nation, qui ne reconnait qu’une seule communauté : la communauté nationale.

Le Collectif Banlieues Patriotes demande à Madame la Ministre le développement d’une véritable politique éducative dans nos banlieues, territoires oubliés de la République, afin d’y enseigner les fondamentaux et de favoriser l’assimilation des populations ; écoliers et parents ; au sein de la République. Il est temps de quitter les positions électoralistes et de favoriser enfin la lutte contre le communautarisme dans les banlieues.

David WEISSE
Contributeur du Collectif Banlieues Patriotes (Moselle)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :