Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Goussainville ; S'intégrer c'est parler Français, connaitre notre Histoire .Enseigner l'arabe en primaire renforce le communautarisme! 
 Goussainville ; S'intégrer c'est parler Français, connaitre notre Histoire .Enseigner l'arabe en primaire renforce le communautarisme! 

Voici ma phrase du mois

S'intégrer c'est parler Français, connaitre notre Histoire .Enseigner l'arabe en primaire renforce le communautarisme! 

 

La langue est une des principales sources de l’assimilation des populations. Elle est, aux cotés de l’Histoire, le socle commun de toute une Nation.On a beau nous servir  la tarte à la crème du « vivre ensemble ».

L’introduction d’une langue communautaire met  en danger l’unité de la Nation, qui ne reconnait qu’une seule communauté : la communauté nationale. Nous devons etre  très vigilant Cela n'est ni  raciste ni  xénophobe .

 

Malheureusement  dans de nombreuses villes , il est frequent de voir des associations  promouvoir  le multiculturalisme par l'apprentissage de la langue arabe, notamment à travers le Coran . Or tous les arabes ne sont pas musulmans (chrétiens du Moyen Orient...)  de meme  tous les musulmans ne sont pas arabes (Kabyles, Africains sub-sahariens, Turcs, Pakistanais...).  Dés lors, associer  l'apprentissage de  langue arabe et religion musulmane via le Coran,  on peut considérer que cela s'apparente à une école coranique .

 

Que diraient les parents , les institutions , si un professeur d'anglais incitait ses élèves à adopter le mode de vie d'un britannique ( conduite à gauche, thé à 5 heures....) en leur faisant apprendre la langue de Shakespeare dans une Bible anglicane ?!

Et que penser des  déclarations sur l’immigration rapportées dans le livre de « confessions » de François Hollande ? Elles  illustrent tout le cynisme du personnage.

Non seulement Francois Hollande apparaît clairement conscient de l’exaspération des Français face à l’immigration massive, aux revendications communautaristes et à la montée de l’islamisme, mais on le découvre aussi lui-même alerté par la fracturation du pays en cours.

Pourtant, tout au long de son quinquennat, François Hollande a poursuivi, perpétué et amplifié la politique suicidaire de ses prédécesseurs. Pourtant, tout au long de son quinquennat, François Hollande a exprimé sa volonté de « stigmatisation » des patriotes, s’en prenant, en toutes circonstances, à ceux qui, dressant les mêmes constats, ont le courage politique de proposer des solutions.

Ne rien faire face à cette situation dramatique apparaissait déjà a minima comme une lourde faute. Ne rien faire lorsqu’on est lucide face à cette situation, comme ses déclarations en témoignent, relève de la haute trahison.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :