Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viry-Châtillon : une guérilla contre l'autorité de l'État : égotisme et nombrilisme

Edito de Nicolas Bay (14.10.2016)

L’attaque menée contre des policiers à Viry-Châtillon ne relève plus de l’insécurité (celle dont on nous a par ailleurs si longtemps expliqué qu’elle était avant tout un « sentiment ») mais bien d’une véritable guérilla menée contre nos forces de l’ordre, et à travers elles contre l’État et son autorité. D’après la vidéosurveillance, ce sont 20 à 30 individus – masqués, organisés, déterminés – qui ont été impliqués dans l’assaut.

Sur des pans entiers de notre territoire des narco-trafiquants font régner leur loi, gèrent les allées et venues, demandant par exemple aux habitants des immeubles de montrer patte blanche. La situation est incroyable : pour accéder à leurs propres logements, des Français sont contraints de prouver qu’ils habitent là à des dealers qui ont décidé de transformer leur hall en point de vente ! Ces situations sont connues, et puisqu’il n’y est pas mis un terme définitif, on peut légitimement considérer qu’elles sont tolérées.

Réagissant aux molles et dérisoires annonces de Valls et Cazeneuve, le syndicaliste (UNSA-Police) Philippe Capon a très justement demandé à entendre aussi l’avis de Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice. Car c’est bien du côté de la réponse pénale que le bât blesse, et l’on peut comprendre la désespérance s’emparant de nombreux policiers.

Lorsque nous arriverons à la tête de notre pays, nous redonnerons espoir et foi dans leur mission à ces hommes et femmes en les assurant du soutien non seulement de l’État, mais de la nation toute entière. Et nous irons expliquer aux petites frappes et aux grands caïds de Viry-Châtillon et d’ailleurs que la récréation est terminée !

Partager cet article

Repost 0