Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zones de non-droit en France : l'incroyable déni du gouvernement !

Communiqué de presse de Jordan Bardella, Conseiller régional d’Île-de-France et Président du Collectif Banlieues Patriotes

« Il n’y a pas de zones de non-droit. » a déclaré en toute indécence le Premier ministre Manuel Valls lors d’un déplacement dans l’Essonne ce lundi 10 octobre.

Alors qu’un fonctionnaire de police est entre la vie et la mort après une tentative de meurtre au cocktail Molotov par des criminels (qualifiés de simples « sauvageons » par Bernard Cazeneuve), que des journalistes ont été agressés à Sevran pour « ne pas s’être présentés » aux milices locales et à l’heure où des centaines de quartiers en France vivent sous la pression des trafics et de l’islamisme radical, ce déni de réalité confirme l’incapacité totale de ce gouvernement à assurer l’ordre et la sécurité de tous.

« Mal nommer les choses, c’est ajouter du malheur au monde » : à minimiser et euphémiser constamment la réalité, nos dirigeants se condamnent à ne jamais régler les maux qui touchent notre pays.

Quand la France ne subit pas les assauts des islamistes, elle subit ceux des racailles. Oui, des quartiers vivent aujourd’hui en France hors de la République. Le Front National décrit la réalité telle que la vivent nombre de nos compatriotes et de nos forces de l’ordre, légitimement indigné ​e​ s par ces dernières déclarations sidérantes du Premier Ministre.

Le Front National souhaite réaffirmer urgemment l’autorité de l’État et son monopole de la violence légitime. N’ayons pas peur d’agir !

Partager cet article

Repost 0