Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse du 28 octobre 2016 en soutien aux agriculteurs et éleveurs du Val d’Oise

 

En écho à la visite de Marine Le Pen le 7 octobre au Sommet de l'élevage à Cournon-d'Auvergne, le FN95 s’est récemment rendu en délégation sur le site de l’une des cinq dernières exploitations laitières de notre département, qui en comptait encore plusieurs dizaines il y a vingt ans. Le Front National mis à part, personne n’ose dire la réalité de la situation de l’élevage en France aujourd’hui.

Dans la filière laitière, ce sont 10.000 exploitations qui sont en très grande difficulté dont probablement la moitié sont en faillite. Le désespoir de toute la profession est perceptible et réel. Il est la conséquence de fautes politiques lourdes.

Pour que l’agriculture et l’élevage en France aient de nouveau un avenir, il est urgent de rompre avec la politique de dérégulation extrême et de libre-échangisme intégral imposée par l’Union Européenne qui risque d’être encore aggravée par les mortifères traités CETA et TAFTA, qui nous imposeront le bœuf aux hormones et le poulet au chlore.

Dire l’inverse, c’est mentir aux éleveurs et aux agriculteurs. Beaucoup en sont conscients et nous rejoignent car ils vivent au quotidien une réalité qui correspond au diagnostic que nous posons et parce que nous proposons des solutions pour sortir du piège dans lequel nous sommes pris. Il ne s’agit ni de fermer les frontières, ni de monter des murs, ni évidemment d’arrêter d’exporter, mais simplement de défendre nos intérêts nationaux, comme le font les Etats-Unis ou la Chine.

L’agriculture française, c’est notre santé, notre souveraineté alimentaire et notre sécurité alimentaire. Marine Le Pen est la seule à le dire haut, fort et depuis longtemps. Comme elle, nous apportons notre soutien indéfectible aux éleveurs et aux agriculteurs du Val d’Oise.

Partager cet article

Repost 0