Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 en ile de France , c'est le désert médical

Quelques Exemples cités par des lecteurs de mon blog 

une ville dans  le secteur d Argenteuil qui ne compte que 4 généralistes et aucun specialistes pour 26 000 habitants

.Vémars n’a plus de médecin généraliste depuis maintenant 8 mois. C’est ainsi qu’environ 5000 habitants qui étaient clients du Dr Paganelli de Vémars se sont retrouvés sans médecin référent.

A Saint-witz le cabinet de 4 médecins généralistes ne prend plus personne depuis 2 ans ! Saint-witz a perdu un médecin généraliste il y a 5 ans qui n’a jamais été remplacé.

Survilliers a perdu il y a près de 10 ans son gynécologue et il ne reste plus qu’un seul Gynéco à Fosses pour toutes les communes !

Un généraliste s’installerait à Moussy le neuf en mars ou juin prochain !!( en Seine Et Marne )

Il n’y a pas d’ophtalmo et le plus proche est à plus de 10KM…. Des rhumato se comptent sur un doigt et quant au dermato, une seule, qui part en retraite dans 5 ans !

A Goussainville , on le constate par nous même  le Dr ROUSSEAU est partie , il y a 3 ans envirron , le Dr MARCOCCIO en juillet cette année , et d 'autres aussi

Les medecins ne font pratiquement plus de visites à domicile , alors qu une partie de la population en a besoin  

Nous n'avons plus d'orthophoniste, il ne reste que celle de Fontenay qui ne peut plus prendre de patients 

 les cabinets d infirmiers ne sont pas assez nombreux

ET pour couronner le tout , le centre des Fauvettes va fermer en juin . Nous allons perdre 3 spécialistes... 

.

Le  groupe FN – IDF Bleu Marine s’est penché sur cet
enjeu de santé publique majeur, au cœur des préoccupations des
Franciliens et a proposé 10 mesures visant à lutter contre les déserts
médicaux en Île-de-France :


- Indemnisation des déplacements pour les médecins volontaires pour
exercer dans ces territoires,

- Création de postes salariés temporaires (avec rémunération
attractive et clause d’intéressement à la participation) dans les
maisons et pôles de santé,

- Allègement des taxes locales pour les professionnels de santé (2
propositions distinctes),

- Soutien de la téléconsultation,

- Création d’une application mobile de localisation de l’offre de soin,

- Création d’un train « santé » en collaboration avec le STIF,

- Création de bus « santé » ambulatoires,

- Encouragement de permanences médicales dans les gares,

- Renforcement des formations sanitaires et sociales dans les déserts médicaux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :