Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Perpignan, le fondamentalisme islamique sévit jusque dans les écoles primaires !

Communiqué de Louis Aliot, Député Européen et Conseiller Municipal de Perpignan

Lors du Conseil Municipal du jeudi 4 février dernier, j’ai dénoncé avec mon groupe d’élus « la montée de l’Islam radical dans les quartiers et rappelé que le rôle du Maire était d’apporter des réponses fortes et de dénoncer les faiblesses de l’Etat en la matière »…

Or, j’apprends par la Presse qu’un « enseignant fondamentaliste (de nationalité algérienne) chargé de cours de langue arabe et de culture aurait utilisé ses séances pour tenter d’influencer » doctrinalement les enfants dans les écoles primaires municipales, « respectivement situées dans les quartiers du Bas-Vernet, de Saint-Martin et dans la cité Clodion »!

Alors que ces quartiers sont malheureusement connus pour être le symbole de l’échec de la Politique de la Ville voulue par messieurs Alduy et Pujol, et que l’école devrait y être comme partout en France le socle du pacte républicain, le laxisme et le manque de contrôle à tous les niveaux ont livré nos enfants à un professeur sympathisant de l’islamisme radical !

Le Front National dénonce depuis des années ces cours de « culture d’origine » dispensés dans les écoles primaires de la République aux enfants issus de l’immigration ou non… Cours dispensés sans aucun contrôle, sans aucune preuve d’une quelconque efficacité, alors que les niveaux d’orthographe et des matières fondamentales sont nivelés systématiquement par le bas, par les ministres de l’Education Nationale successifs.

Je tiens à dénoncer avec force, la lâcheté des politiques qui ne pouvaient pas « ne pas savoir » ou tout du moins qui ont créé les conditions de ce communautarisme exacerbé, visible jusque dans nos établissements scolaires !

Je rappelle que les djihadistes récemment mis en cause dans les attentats sortent pour la plupart des écoles de la République… Ce qui devrait forcer certains élus à un « examen de conscience » et une remise en cause totale de leur Politique, tant sur le plan local que national.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :